ÉCOUTE - CONSEIL - CONCEPTION - COORDINATION -QUALITÉ - RESPECT DES ENGAGEMENTS - LIVRAISON

CLINIQUE LURO - ISPOURE
Aménagement du local stérilisation, traitement de l'air
CLINIQUE JEAN LE BON - DAX
Construction d'une unité ambulatoire - Construction de blocs opératoires et de chambres - Extension et restructuration de l'accueil et de l'administration
Précédent
Suivant

CONSTRUCTION D'UNE MAISON DE SANTÉ A CASTETS (40) EN 2020

Les maisons de santé pluriprofessionnelles (MSP) sont ces structures de soins de premier recours qui réunissent des professionnels médicaux (au moins deux médecins) et paramédicaux. Elles reposent sur une coordination des soins, formalisée par un projet de santé et se distinguent en cela d’un simple regroupement de professionnels, de type cabinet de groupe. Le projet de santé s’appuie sur un diagnostic des besoins et s’articule autour d’un projet professionnel (organisation du travail en équipe, partage des informations à travers un système d’information commun, management de la structure) et d’un projet d’organisation de la prise en charge des patients (accès aux soins, continuité et permanence des soins, coopération et coordination externe, « nouveaux services » :
éducation thérapeutique, télémédecine…) 

   Structures d’exercice coordonné (Maisons ou centres de santé)

L’exercice coordonné des soins permet d’offrir un cadre attractif d’exercice pour les professionnels de santé, et notamment dans les territoires caractérisés par une faible densité de professionnels. Il permet de garantir l’accessibilité aux soins. Il s’exerce au sein de structures pluriprofessionnelles
(maisons ou centres de santé) et favorise l’échange et la coordination entre les professionnels

   Un levier contre la désertification médicale

Pour les professionnels de santé, et notamment les médecins, l’exercice en maison de santé permet de rompre avec l’isolement et de mieux répondre, grâce à une organisation collective, aux exigences de continuité et de permanence des soins. En outre, l’approche pluriprofessionnelle, qui peut se traduire par l’élaboration et la mise en œuvre de protocoles de soins, permet à chacun d’enrichir sa pratique.
Pour ces raisons, le développement des maisons de santé contribue à l’amélioration des conditions d’exercice des professionnels de santé, offrant un cadre de travail plus attractif, notamment pour les jeunes générations. En cela, les MSP renforcent
l’attractivité des territoires et contribuent au maintien ou à la consolidation d’une offre de soins de premier recours répondant aux besoins de la population, en particulier dans les territoires confrontés à une problématique de démographie médicale.
pexels-rodnae-productions-6129243